Archives du mot-clé ISAD(g)

L’EAD3 adoptée officiellement comme norme de la Société des archivistes américains

Lors de son 79e Congrès annuel, à Cleveland, la Société des archivistes américains (SAA) a adopté officiellement la version révisée de l’EAD (Description archivistique encodée), dite « EAD3 ». Après un travail de cinq années, auquel le Service interministériel des Archives de France a participé dès le début, le sous-comité technique pour l’EAD (TS-EAD) a soumis le projet au Comité des normes de la SAA, fin juin. Le Comité des normes, puis le Conseil de la SAA, ont validé les travaux en approuvant l’EAD3 comme norme officielle de la SAA. Le schéma, la documentation associée et les outils de conversion et de contrôle sont disponibles sur l’entrepôt Github de la SAA.

Continuer la lecture de L’EAD3 adoptée officiellement comme norme de la Société des archivistes américains 

Un projet de modélisation pour la description archivistique : présentation des travaux en cours du Conseil international des archives

Le Conseil international des archives poursuit actuellement ses travaux de normalisation de la description archivistique. Le Groupe d’experts sur la description archivistique (EGAD) a reçu pour mission de concevoir un modèle global de la description archivistique (2012-2016). Présidé par Daniel Pitti (Université de Virginie), il rassemble des représentants d’une dizaine de pays, dont deux pour la France (Florence Clavaud des Archives nationales et Alice Motte du Service interministériel des Archives de France).

Pourquoi développer un modèle de la description archivistique ?

La normalisation de la description archivistique a abouti depuis les années 1980 à la publication par le Conseil international des archives de quatre normes internationales de description : ISAD(G) en 1994 et 1999 (norme générale de description des archives), ISAAR(CPF) en 1998 et 2004 (notices d’autorité des producteurs), ISDF en 2007 (description des fonctions) et ISDIAH en 2008 (description des institutions de conservation). La progression de l’utilisation des normes dans le réseau des archives s’est accompagnée d’effets très positifs : production de descriptions selon une structure identique, contribution à la formation des archivistes, gain d’efficacité du travail, accès du public à une présentation des données plus homogène. Continuer la lecture de Un projet de modélisation pour la description archivistique : présentation des travaux en cours du Conseil international des archives