Préparation des versements : conversion des formats de fichiers

Ce billet, rédigé par Baptiste Nichele, fait partie du cycle de publications sur la thématique des outils de pré-versement d’archives numériques.

L’archivage électronique nécessite de sélectionner des formats garantissant la lisibilité et l’intelligibilité des informations contenues par les fichiers sur le long terme. Outre leur identification et leur validation, il peut donc être nécessaire de convertir les formats de fichiers dans des équivalents jugés plus pérennes que les originaux.

Au vu de la grande diversité des formats existants, il n’est pas possible de proposer des outils pour l’ensemble des types de fichiers que l’archiviste pourrait rencontrer. Le présent billet présente quelques solutions en mesure de répondre à certains besoins en bureautique, dans le domaine du multimédia et celui des fichiers 3D.

Xena

Éditeur : Archives nationales d’Australie

Licence : GPL 3

Site web : http://xena.sourceforge.net/

Xena est un outil capable d’identifier les formats et de les convertir. Il propose deux formes de traitement. Le mode « normalisation » permet de convertir les fichiers automatiquement vers des formats déterminés de façon préalable comme plus pérennes et de les empaqueter dans un format « Xena » pour être lus dans le visualiseur fourni dans l’application. Le mode « migration » consiste à effectuer une conversion automatique vers des formats pérennes sans empaquetage avec des métadonnées « Xena ». L’identification faite au préalable ne se base pas uniquement sur l’extension du fichier. Xena est un composant de la plateforme DPSP développée par les Archives nationales d’Australie.

2.1Conversion des fichiers dans Xena

Csv2siard

Éditeur : Koordinationsstelle für die dauerhafte archivierung elektronischer unterlagen

Licence : GNU V2

Site web : http://kost-ceco.ch/cms/index.php?csv2siard_de

Csv2siard permet de convertir des fichiers CSV en fichiers au format d’archivage des bases de données relationnelles SIARD1. Le processus vérifie la syntaxe SQL et il est donc nécessaire de respecter les spécifications de cette norme dans le choix des noms de tables (accents, espaces…). L’application est disponible en ligne de commande ou dans une interface dédiée et en allemand.

DraftSight

Éditeur : Dassault Systèmes

Licence : Freeware

Site web : http://www.3ds.com/fr/produits-et-services/draftsight/

DrafSignt est une application qui permet de créer, d’éditer et de visualiser des fichiers DWG et DXF. Il est en mesure d’ouvrir et de manipuler des fichiers créés à partir de plusieurs outils différents dans les formats précités. Le programme présente un intérêt pour la pérennisation parce qu’il supporte de nombreuses versions des deux formats DWG et DXF, permettant des exports dans les deux sens et vers des formats de représentation de type image et PDF. Il peut être utilisé pour visualiser des fichiers anciens et les convertir.

Excel Archival Tool

Éditeur : Université du Minnesota

Licence : GNU GPL V3

Site web : https://github.com/mcgrory/ExcelArchivalTool

Excel Archival Tool est un outil qui permet de convertir des fichiers XLS dans d’autres formats sans passer par Microsoft Excel lui-même. Les formats de conversion sont CSV, PNG, TXT et HTML. L’application propose une interface graphique et peut être utilisée en ligne de commande.

FFMPEG

Éditeur : Projet FFmpeg

Licence : GNU GPL

Site web : https://www.ffmpeg.org/

FFMPEG constitue une puissante collection d’outils donnant la possibilité de gérer des flux audio et vidéo. Parmi ces traitements, FFMPEG permet en particulier de réaliser des conversions, en ligne de commandes.

D’autres outils avec interface graphique se basent sur FFMPEG. C’est par exemple le cas de WinFF qui permet d’effectuer des traitements par lot sur des fichiers (http://winff.org/html_new/).

2.2 Configuration des fichiers à convertir dans WinFF, IHM basée sur FFmpeg

Image Magick

Éditeur : ImageMagick Studio LLC

Licence : GNU GPL

Site web : http://www.imagemagick.org/script/index.php

Image Magick est un puissant outil de traitements d’images (conversion, export de métadonnées, rotation, réduction, zoom, bordure, redimensionnement…) qui propose des conversions de fichiers au format image. La conversion de format et l’identification de métadonnées sont très riches.

ODF Converter

Éditeur : ODF Converter Team

Licence : BSD like licence

Site web : http://odf-converter.sourceforge.net/index.html

L’outil permet de convertir des fichiers au format Microsoft OpenXml en OpenDocument. Ses traitements disponibles en ligne de commande transforment un fichier OpenXml en ODF ou inversement et valident le résultat final.

OpenOffice

Éditeur : Fondation Apache

Licence : GNU LGPL3

Site web : https://openoffice.apache.org/

OpenOffice est une suite bureautique permettant de créer, d’éditer et de visualiser des fichiers dans des formats bureautiques, de type OpenDocument ou Microsoft Office. En plus des conversions dans des formats pérennes comme OpenDocument, elle propose des exports en PDF et PDF/A. Un mode serveur et des API de connexion sont également disponibles, ce qui donne la possibilité à d’autres applications de s’appuyer sur ses services, notamment de conversion de formats.

PdfCreator

Éditeur : PDF Forge

Licence : GNU GPL

Site web : http://download.pdfforge.org/download/pdfcreator/PDFCreator-stable

PDFCreator est une imprimante virtuelle qui permet de convertir des fichiers imprimables en fichier PDF. L’utilisateur dispose de plusieurs fonctions de paramétrage proposées par l’outil pour choisir la version désirée du format. Il est de même possible d’ajouter certaines métadonnées au moment du traitement. PDFCreator est compatible avec une très grande variété de formats de fichiers en entrée car il s’utilise comme une imprimante à l’intérieur d’applications bureautiques.

XnConvert

Éditeur : Pierre-Emmanuel Gougelet

Licence : Gratuiciel

Site web : http://www.xnview.com/fr/

XnConvert permet de convertir des images par lot, tout en combinant plusieurs critères de traitement. L’outil est un composant de la suite XnView et propose certaines fonctionnalités intéressantes comme une interface de visualisation des fichiers, des formulaires de modification des métadonnées associées ou l’application d’actions sur les données (rotation, compression…). Le site de l’éditeur mentionne la grande compatibilité du logiciel avec le support de 500 formats.

∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴∴

Les quelques outils présentés dans ce billet ne permettent pas de qualifier les formats pérennes mais sont en mesure de proposer des conversions vers des formats pérennes. On considère la pérennité d’un format en fonction de critères comme la présence de ses spécifications, son ouverture (le fait de disposer librement de ces spécifications), l’existence d’outils permettant de le manipuler et de le vérifier, son adoption par une large communauté d’utilisateurs, la possibilité d’en extraire des métadonnées ou la possibilité de le convertir vers d’autres formats .

Certaines ressources spécialisées fournissent de précieuses informations pour évaluer la pérennité des formats en fonction des critères susdits :

À l’issue du traitement de conversion, il peut être intéressant d’effectuer des contrôles avec des outils de validation comme ceux qui ont été cités dans un précédent billet du blog.

1 Les Archives fédérales suisses, à l’origine du format SIARD, ont par ailleurs fait développer un outil d’archivage des bases de données relationnelles : SiardEdit.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *